lundi 25 septembre 2017

☆ La Bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins

La Bibliothèque de Mount Char est un roman d'Urban Fantasy de Scott Hawkins paru dans la collection Lunes d'encre de Denoël. Le pitch m'a semblé accrocheur, l'idée d'étranges bibliothécaires m'a attirée, forcément. J'ai donc mis de côté ma presque répulsion pour l'Urban Fantasy (et oui, ça m'ennuie la plupart du temps !!) et ai plongé dans cette histoire décalée, avec bonheur !

Carolyn était une jeune Américaine comme les autres. Mais ça, c’était avant. Avant la mort de ses parents. Avant qu’un mystérieux personnage, Père, ne la prenne sous son aile avec d’autres orphelins.
Depuis, Carolyn n’a pas eu tant d’occasions de sortir. Elle et sa fratrie d’adoption ont été élevés suivant les coutumes anciennes de Père. Ils ont étudié les livres de sa Bibliothèque et appris quelques-uns des secrets de sa puissance. Parfois, ils se sont demandé si leur tuteur intransigeant ne pourrait pas être Dieu lui-même.
Mais Père a disparu – peut-être même est-il mort – et il n’y a maintenant plus personne pour protéger la Bibliothèque des féroces combattants qui cherchent à s’en emparer.
Carolyn se prépare pour la bataille qui s’annonce. Le destin de l’univers est en jeu, mais Carolyn a tout prévu. Carolyn a un plan. Le seul problème, c’est qu’en s’acharnant à créer un nouveau dieu elle a oublié de préserver ce qui fait d’elle un être humain.

Tout simplement jubilatoire !

Comme dit plus haut, ce n'était pas gagné pour que j'aime ce roman ! L'Urban Fantasy n'est pas ma tasse de thé. Et pourtant, j'ai vraiment apprécié ce moment de lecture. Pourquoi ?

D'abord pour son décalage : l'histoire est décalée, les personnages originaux et parfaitement déjantés (ne serait-ce que David, le tueur psychopathe en tutu !!) ça accroche tout de suite parce que c'est inattendu et étonnant.

Ensuite pour son ambiance sombre, cruelle. On est à la limite de l'horreur par moment, c'est assez angoissant, et pourtant très agréable à lire, jouissif !

Pour son rythme aussi, soutenu mais qui fait la part belle aux flashbacks qui permettent peu à peu de comprendre le puzzle de l'intrigue. Pas mal d'action, un petit côté thriller hollywoodien intéressant.

Seule ombre au tableau, quand un père disparait dans une intrigue, quelque part on arrive toujours à deviner qu'il y a un truc. Et puis la fin est tellement Urban Fantasy que heureusement qu'elle n'arrive qu'à la fin :p sinon il y aurait eu des chances que j'apprécie moins !

Pour résumer, La Bibliothèque de Mount Char est un roman d'Urban Fantasy de Scott Hawkins paru dans la collection Lunes d'encre de Denoël. Le pitch m'a semblé accrocheur, l'idée d'étranges bibliothécaires m'a attirée, forcément. J'ai donc mis de côté ma presque répulsion pour l'Urban Fantasy (et oui, ça m'ennuie la plupart du temps !!) et ai plongé dans cette histoire décalée, avec bonheur ! Un roman jubilatoire, à la fois horrible et agréable. La couverture d'Aurélien Police ne gâche rien. Bravo !

La Bibliothèque de Mount Char 
de Scott Hawkins
Denoël - Lunes d'encre - Août 2017
480 pages
Traduit par Jean-Daniel Brèque
Papier : 22,90€ / Numérique : 16,99€
Titre original : The Library at Mount Char - 2015

Participation n°3 au challenge Lunes d'encre
D'A.C. de Haenne

9 commentaires:

  1. Dés qu'on parle de bibliothèque tu es là... la déformation professionnelle ?!
    Sur ce coup, je passe mon tour même si tu le vends bien !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais pas louper ça ! D'ailleurs c'est pas toujours heureux, mais là bonne pioche !

      Supprimer
  2. Forcément si ça parle de bibliothèques... j'y jetterais ptêtre un oeil du coup...

    RépondreSupprimer
  3. Il va falloir que je jette un oeil la dessus, ça me tente bien !

    RépondreSupprimer
  4. J'hésitais à le lire - même s'il est question de bibliothécaires - mais tu as fait pencher la balance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est spécial mais assez jouissif !

      Supprimer
  5. Je l'avais repéré il y a quelque temps, et puis je l'ai oublié... Merci de le rappeler à mon bon souvenir, surtout avec cet avis positif :)

    RépondreSupprimer

Pages vues