jeudi 19 mars 2015

L'Echange d'Alan Brennert

L’Échange d'Alan Brennert est une uchronie personnelle publiée chez Folio SF. C'est la lecture commune du Cercle d'Atuan de mars (pour en savoir plus sur nos LC, cliquez ici !)

Deux vies séparées par le temps et le hasard, et qui pourtant, un soir de pluie, vont se rejoindre. L'occasion unique, pour Richard et Rick, d'échanger leurs rôles, d'explorer les voies qu'ils n'ont pas prises, de découvrir que, dans un monde ou un autre, le prix du bonheur reste le même.

But what is it, une uchronie personnelle ? Réponse du site Uchronews : "Le principe de l’uchronie, s’il s’applique généralement à l’Histoire, peut également s’appliquer à celui d’une vie personnelle : Et si j’avais pris une décision différente à tel moment de ma vie : cela l’aurait-il changé ? Ce genre se décline aussi bien en littérature, qu’en vidéo, voire en jeu vidéo. On peut également le mixer avec le monde parallèle et le voyage dans le temps."

L’Échange est un roman fluide, sensible et émouvant. Il met en scène deux hommes : Richard, acteur à succès à New York, tant dans des séries que dans des comédies musicales, a quitté la petite ville d'Appleton 13 ans plus tôt pour vivre son rêve, laissant derrière lui Debra, sa petite amie enceinte. Et il y a Rick, employé aigri voire dépressif d'une mutuelle à Appleton, père de deux enfants, marié à Debra, sa petite amie qu'il a choisi d'épouser 13 ans plus tôt alors qu'elle était tombée enceinte par accident...

Vous l'aurez deviné, Richard et Rick, de leur nom de famille Cochrane, sont deux versions parallèles de la même personne, dont les existences ont été conditionnées par un choix fait 13 ans plus tôt. A la faveur d'un phénomène extraordinaire, ils vont être amenés à se rencontrer. C'est là que le titre de l'ouvrage prend tout son sens.

Ce roman propose donc de suivre Rick dans la vie de Richard, et inversement. L'échange se fait avec plus ou moins de bonheur. J'ai d'abord trouvé cela trop facile : deux hommes, à qui il arrive un truc franchement incroyable (ils rencontrent une autre version d'eux-mêmes !), décident en quelques minutes de permuter leurs vies. Mais en fait, chacun est au bout du rouleau : Rick est au bord du suicide, Richard vient de perdre sa mère. Finalement ils prennent la seule décision qui leur permet de se donner à chacun une chance de savoir ce qui se serait passé SI, au lieu de foncer droit dans le mur.

Avec L’Échange, Brennert nous offre une histoire sensible et intimiste. C'est un texte facile à lire, qui coule tout seul, nous entraine dans les questionnements des deux personnages. On constate leurs différences, le gouffre entre leurs deux destins. On comprend leur culpabilité, on ressent leurs émotions, et on voudrait qu'enfin ils s'épanouissent totalement dans leurs vies.

Ce roman est également, par sa nature uchronique, un vrai texte de SF : je me suis rapidement interrogée sur l'existence d'univers parallèles, et sur la fameuse théorie selon laquelle dès qu'un choix est fait, toutes les solutions possibles se mettent à exister simultanément dans de multiples univers parallèles. Des versions de moi auraient donc pris un café, un thé, un chocolat, ou un whisky ce matin. La version qui vous parle n'a pas déjeuné (et le regrette). Il me semble que cela s'appelle la Théorie d'Everett. (Qu'on me corrige si je me trompe, car moi la physique quantique...)

Pour résumer, L’Échange d'Alan Brennert est un roman publié chez Folio SF que l'on qualifie d'uchronie personnelle, qui tente de répondre à la question "et si j'avais pris une autre décision à ce moment de mon existence, aurait-elle été différente ?". Cette histoire émouvante interroge nos choix, leur importance et leurs conséquences, et pointe qu'il n'est pas toujours trop tard pour réagir. L'écriture de l'auteur est limpide. La nature uchronique de l'ouvrage ouvre également des perspectives intéressantes sur la théorie des univers parallèles, où chacun de nos choix possibles existe. Voici un roman à la fois intelligent, prenant, sensible et intimiste, en un mot : humain, que je vous conseille. Une belle porte d'entrée pour la SF, au même titre que Des Fleurs pour Algernon ou L'Homme truqué.


Les avis des lecteurs du Cercle d'Atuan :
L'Échange 
d'Alan Brennert
Folio SF - 2002
480 pages
Traduit de l'américain par Philippe R. Hupp
Papier uniquement : 8€
Titre original : Time and chance - 1990

8 commentaires:

  1. Vous avez l'air assez unanimes sur ce bouquin. Vu que tata Natacha avait déjà tenté de me le vendre et que le genre de sujet me cause totalement, je le garde bien en vue dans la wishlist et j'espère trouver l'occasion de le lire un jour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Te connaissant il sera englouti très rapidement, alors n'hésite pas à le lire !

      Supprimer
  2. Heureuse que le livre t'ait plu ! :) Pour ma part, je l'avais lu à une période de ma vie où je me posais pas mal de questions et, de ce fait, le livre m'avait pas mal remuée, mais aussi éclairée dans un certain sens.
    Je ne connaissais pas le terme d'uchronie personnelle, merci d'en avoir parlé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clairement, si on se pose des questions sur certains choix, j'imagine que ça peut bien remuer, cette lecture !

      Supprimer
  3. Il a l'air sympa aussi celui-ci, je pense que je tenterais à l'occasion, même si c'est un peu flippant ces théories d'univers parallèles xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après la théorie n'est pas dans le livre en tant que telle, mais ce sont les questions qu'elle déclenche.

      Supprimer
  4. Bon ben tu connais mon avis hein !
    Très belle lecture, content de l'avoir découvert en LC. ;)

    RépondreSupprimer
  5. Un très joli texte, ça fait du bien de l'intimiste entre deux grosses débauches d'effets spéciaux ^^.

    RépondreSupprimer

Pages vues