jeudi 31 octobre 2013

♥ Dominium Mundi, Livre 1, de François Baranger

Dominium Mundi est le premier roman de François Baranger. C'est un space-opera dystopique inspiré par le poème épique La Jérusalem délivrée, écrit en 1581 par l'italien Le Tasse. L'auteur a décidé d'adapter la croisade au 23ème siècle et dans l'espace, remplaçant Jérusalem par la planète Akya du Centaure. Critic a judicieusement choisi de publier cette aventure interstellaire particulièrement captivante, premier tome d'un diptyque.

Dans ce futur dystopique, la Terre a été irradiée aux deux tiers par la Guerre d'Une Heure. Suite à cet événement, l'Empire Chrétien Moderne a étendu son emprise sur de nombreux pays. Tancrède de Tarente est un méta-guerrier, c'est à dire un guerrier de classe 4, les meilleurs qui soient. Surentrainé depuis son adolescence à combattre pour le Pape Urbain IX, il va partir dans cette croisade spatiale sur le Saint-Michel, le plus grand vaisseau jamais construit, afin d'aller évangéliser la planète Akya où une colonie chrétienne aurait découvert le véritable tombeau du Christ avant d'être massacrée par les autochtones. Mais Tancrède, s'il est un guerrier noble, chrétien, puissant et respecté, n'en est pas moins profondément humain, sujet au doute, en bref attachant. Il devra affronter de nombreux dangers lors de ce voyage pas comme les autres.

Quel beau gosse ce Tancrède :p
(©François Baranger)

Ah ! Qu'on me donne un personnage du nom de Tancrède en SF et on peut être sûr que je lis le livre sans me poser de question (comme ce fut le cas de l'uchronie d'Ugo Bellagamba). Il y avait bien longtemps que je n'avais pas rencontré un héros aussi sexy ! Mais trêve de counneries, parlons de ce chouette bouquin que je n'ai pas lâché, l'emmenant au boulot et lisant quelques pages dès que je le pouvais.

"Il se produisit alors quelque chose de tout à fait inhabituel. Tancrède eut peur."

Dominium Mundi est un premier roman, et comme à chaque fois que je lis un premier roman de cette qualité, je suis sur mon derrière pour le dire poliment. François Baranger y a travaillé une dizaine d'années, ceci explique cela.

C'est un space-opera à l'univers développé. L'Empire Chrétien Moderne est parfaitement dystopique. C'est d'ailleurs comme cela que j'imagine tous les empires religieux, quelle que soit la religion imposée. Le mélange entre empire chrétien et technologie moderne est parfois déroutant et surtout entaché de principes religieux archaïques. Par exemple, la technologie profite à la croisade avec le vaisseau, les armes, les exo-squelettes des soldats, mais ne sera pas utilisée pour guérir la stérilité, puisque les femmes stériles le sont par la volonté de Dieu. Mais par contre personne ne voudra les épouser. Le genre de truc qui m'énerve. Bravo François Baranger !! Comme vous le constatez, ce roman dépeint une société totalement injuste.
Saint-Michel part en croisade
(©François Baranger)


C'est aussi un thriller avec des morts inexpliquées qui ne cesseront de tourmenter Tancrède, et un roman empli d'intrigues politiques et de guerres intestines entre les seigneurs qu'implique forcément un système féodal (et pas que, quand je vois l'actualité de la NSA...). Classique, mais efficace.

Certains personnages sont historiques à l'image de Tancrède, de Godefroy de Bouillon ou encore du Pape Urbain. Pour ma part je n'ai qu'une vague idée de ce qu'ils ont fait dans leur vie, même si Wikipédia m'a permis d'approfondir mes connaissances de base, mais cela ne m'a pas empêchée de comprendre l'histoire. Les personnages, historiques ou fictifs, sont bien campés, ayant chacun leur caractère, comme le bio-informaticien Albéric Villejust qui finira par se lasser d'être exploité et traité comme un esclave, ou encore Liétaud Tournai et sa joie de vivre, sans parler d'Engilbert, son frère psycho-rigide.

Le Saint-Michel (©François Baranger)


Le magnifique et immense vaisseau Saint-Michel que l'on peut admirer en couverture est quasiment un personnage à lui tout seul et contribue à une sensation de grandeur : des lieux évidemment avec ses dômes de combats, sa réplique de la Basilique Saint-Pierre de Rome, et son million d'hommes et de femmes à bord, du voyage en vitesse sur-luminique vers une autre galaxie, mais aussi de ce que représente cette croisade pour les soldats qui se sont bousculés pour y participer malgré sa durée qui se compte en années et le danger tant du voyage que du combat sur une planète inconnue avec des êtres dont ils savent peu de choses, les Atamides.

"Et nous réalisons cet exploit, nous déployons une telle ingéniosité, nous traversons le gouffre spatial avec une telle vélocité dans un seul dessein... Porter la mort. Ce n'est pas la vitesse de la lumière que nous égalons. Plutôt celle des ténèbres."


Pour résumer, j'ai été captivée de bout en bout par Dominium Mundi de François Baranger, au point de l'emmener partout avec moi. C'est un space-opera intelligent et prenant, avec des personnages construits et une intrigue bien ficelée. Les éditions Critic prouvent encore une fois leur capacité à découvrir les talents et peuvent s'en féliciter, comme pour Point Zéro d'Antoine Tracqui. Pierre Bordage aurait pu écrire ce roman, donc si vous aimez ses bouquins, vous savez ce qui vous reste à faire ! N'hésitez pas à visiter le site de François Baranger qui en plus d'être un excellent auteur, est aussi un illustrateur hors pair. J'ai kiffé, n'attendez pas plus longtemps pour rencontrer Tancrède ! (Et, euh, VITE la SUITE, prévue pour mars avril 2014 !!!)

Coup de cœur pour ce space-op' captivant de bout en bout !
Lecture n°3 dans le cadre
du challenge Francofou

L'avis de Blackwolf
L'avis du Dévoreur de livres
Celui de Julien Naufragé et de Cornwall

9 commentaires:

  1. Typiquement le genre de roman fait pour me plaire !
    J'achète !

    RépondreSupprimer
  2. Ca a l'air d'un chouette univers en effet, faut que je me souvienne de cet auteur ^^

    RépondreSupprimer
  3. Déjà qu'il me tentait ce livre, maintenant tu rajoutes une couche. C'est pas comme si je manquais de lecture. Je vais me commander cela. Je le lirai pour le Prix Planète SF. :-D

    RépondreSupprimer
  4. Excellent ce livre !!! Et j'ai fait ma chronique ;-

    RépondreSupprimer
  5. J'ai hate de lire ce bouquin ! Je serais comblé en terme d'action? (Combats, action de type bagarre fusillade poursuite) et de batailles? :) je veux grave ne pas etre décu ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je precise que je veux savoir si je serais comblé pour le tome un et deux

      Supprimer
    2. Je pense que les deux te plairont.

      Supprimer

Pages vues