jeudi 9 avril 2015

♥ L'Autre ville de Michal Ajvaz

L'Autre ville de Michal Ajvaz est un roman édité chez Mirobole, dans la collection Horizons pourpres. J'ai été intriguée par le résumé, et achevée par la superbe couverture. 

Dans une librairie de Prague, un homme trouve un livre écrit dans un alphabet inconnu et l’emporte chez lui ; bientôt l’ouvrage lui ouvre les portes d’un univers magique et dangereux. À mesure qu’il s’enfonce dans les méandres de cette autre ville, il découvre des cérémonies baroques, des coutumes étranges et des créatures fascinantes ; derrière la paisible Prague des touristes, des cafés se muent en jungles, des passages secrets s’ouvrent sous les pieds et des vagues viennent s’échouer sur les draps... Livre hypnotique entre merveilleux et surréalisme, L’Autre Ville est une ode à la quête, et au courage nécessaire pour affronter les nouveaux mondes qui ne cessent de nous appeler.

J'ai eu un gros coup de cœur pour ce roman totalement inclassable. C'est une petite merveille surréaliste, qui se passe à Prague. Enfin à Prague, et puis dans L'Autre ville, celle qui se confond avec Prague.

Je me suis vite retrouvée fascinée par cette histoire. Elle a un début plutôt classique : chez un bouquiniste, un homme trouve un livre écrit dans un alphabet inconnu. Dès lors, Il souhaite savoir d'où provient ce livre, à quelle civilisation appartient cet alphabet. Il va comprendre que des événements étranges se passent dans la ville, à l'insu de la plupart des citadins. L'intrigue consiste donc en une quête, celle du personnage principal, qui veut découvrir L'Autre ville, alors que ses habitants lui sont hostiles.

"Je connais la peur de la rencontre qui nous accompagne toute notre vie. 
Toute rencontre véritable détruit le monde que nous habitions jusqu'alors."

Alors attention. Ce roman requiert une ouverture d'esprit conséquente. Si certains ont suivi ma lecture sur la page FB du blog, ils savent que ce livre est très poétique, mais pas toujours simple. On y raconte des histoires, dans des histoires, dans des histoires. On y découvre une Autre ville invraisemblable, mystérieuse, et angoissante. On y vénère un dieu triste dans des chapelles enterrées, peuplées de statues-aquariums emplies de pieuvres, de raies et autres poissons. Grâce à ce roman, vous vivrez un combat contre un requin dans la neige en haut d'un clocher, traverserez une jungle dans une bibliothèque, suivrez la piste d'un effrayant tram vert qui emporte des gens qu'on ne revoit jamais, croiserez un paquebot au détour d'une rue. Et grâce à une conférence nocturne, vous saurez presque tout sur la fameuse Bataille des Appartements, qui sévit dans les habitations de Prague, dans les recoins obscurs des pièces et derrière les armoires. Et n'oubliez pas : "On ne fait pas frire de belette dans une cathédrale en vol."

"Il arrive même qu'un bibliothécaire des plus expérimentés surestime ses connaissances de l'endroit et aille chercher un livre dans une zone inexplorée : ses collègues lui disent bien de ne pas y aller, mais il répond en souriant qu'il travaille ici depuis trente ans et qu'il connait les moindres recoins de la bibliothèque ; s'il n'y a pas moyen de le faire changer d'avis, les autres employés s'empressent de demander en gémissant au lecteur d'annuler sa commande, ils lui amènent d'immenses piles vacillantes de livres magnifiques [...] le lecteur têtu n'a que faire des livres qu'on lui amène, il insiste, il veut celui qu'il a commandé [...] finalement le bibliothécaire embrasse sa fille et part en expédition dans les entrailles de la bibliothèque, et personne n'entend plus jamais parler de lui [...] Plusieurs bibliothécaires disparaissent ainsi chaque année [...] Je ne sais pas ce que deviennent ces bibliothécaires [...] peut-être l'endroit est-il habité par des tribus primitives qui chassent les employés pour les dévorer [...] on peut aussi imaginer que ces sauvages sont les descendants des bibliothécaires disparus. Eh bien, insistez-vous toujours pour que je vous emmène au cœur de la bibliothèque ?" 

Michal Ajvaz, auteur tchèque connu et reconnu, est un vrai poète. Quand j'ai raconté l'histoire à mon amoureux, il m'a demandé ce que fumait ce monsieur, et où on pouvait en avoir. Et je dois bien avouer qu'au départ, ça surprend. J'ai parfois pensé au Kamoulox, avec bonheur d'ailleurs. Mais finalement, ici tout a du sens, quand on considère l'ensemble. C'est juste complètement surréaliste. J'ai eu l'impression au fil de ma lecture que l'auteur avait saisi des scènettes dans les rues de Prague avait décidé de broder quelque chose d'incroyable autour, de faire de ces gens ordinaires des personnages extraordinaires dans les sombres interstices de la ville. Une réussite.

Pour résumer, j'ai adoré L'Autre ville de Michal Ajvaz, roman fascinant avec lequel les Éditions Mirobole confirment leur flair pour dénicher des talents hors normes. C'est une petite merveille surréaliste, totalement inclassable, écrite par un poète en plein délire, amoureux des livres et de Prague. Les lecteurs ouverts d'esprit seront ravis par ce foisonnement d'histoires et ce déchainement d'imagination. Et encore une fois, n'oubliez pas : "On ne fait pas frire de belette dans une cathédrale en vol."
L'Autre ville
de Michal Ajvaz
Editions Mirobole - Horizons Pourpres - avril 2015
220 pages
Traduit du Tchèque par Benoît Meunier
Papier : 19€ / Numérique : 11,99€
Titre original : Druhé město - 1993 

CONCOURS TERMINE !!

Et comme j'ai adoré, et que chez Mirobole, elles sont super sympas, nous vous proposons de gagner un exemplaire papier de L'Autre ville ! Pour cela, rien de plus simple, inventez un proverbe du type "On ne fait pas frire de belette dans une cathédrale en vol" et postez-le en commentaire. C'est mon amoureux qui sélectionnera celui qu'il préfère.

Fin du concours le 16 avril 2015 à midi.

34 commentaires:

  1. Ouhhh là mais c'est dur ton concours là ^^

    Bon je vais réfléchir, mais je suis en manque d'inspiration ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas facile mais je crois que ça va être sympa :p

      Supprimer
  2. On écartèle pas un nain sur une roue carrée d'une chariotte en feu !

    RépondreSupprimer
  3. J'en ai une autre ^^ Juste pour le fun !

    On ne doit jamais tourner le dos à une licorne en chaleur ! JAMAIS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu veux, on peut remplacer :p

      Supprimer
  4. Dans le genre nimportanwak : On ne peint pas des steaks à dos d'Anaconda.

    RépondreSupprimer
  5. Allez, je me lance dans ce concours déjanté ! ^^

    " On ne mâchouille pas de mamelle de vache en chevauchant un piranha coincé au bar "


    RépondreSupprimer
  6. Un autre interdit au moins de 18 ans ^^
    "On n' émascule pas un koala en tapotant avec son bras 3615 ULLA "

    RépondreSupprimer
  7. On ne gobe pas d'éléphant rose en tricotant des cloches de pâques.

    RépondreSupprimer
  8. Sans ta chronique, je serais passée à côté de ce livre car je ne suis pas sûre que la quatrième de couverture m'aurait attirée. Mais comme je suis frileuse, j'attends l'avis des copinautes :D
    (mouahahah ces premiers proverbes en commentaire, déchirent)

    RépondreSupprimer
  9. Ahhhh ce livre me tente tellement :)
    Et pour finir on ne butine pas un chou fleur sans avoir filmer une ruche fluorescente !!

    RépondreSupprimer
  10. Bon, je ne participe pas au concours, mais j'ai envie de créer un proverbe aussi.
    Corbeau qui coasse aux corneilles brûle mes groseilles

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir :) Merci pour ce concours ,ce livre me tente beaucoup!
    Ta question créative .........alors là ...'On ne démoli pas une pyramide en décollant des timbres avec du lait caillé' :)

    RépondreSupprimer
  12. On ne casse pas trois pattes à un canard sans brûler un hérétique ?
    (la première qui me soit passée par la tête en ce beau matin !)

    RépondreSupprimer
  13. "On ne gagne pas l'autre ville à coup de proverbes futiles mais en menant au chenil, les escargots au persil"

    RépondreSupprimer
  14. On ne traverse pas le pont vers l'autre monde si l'on n'a pas toutes ses frites dans le même sachet

    RépondreSupprimer
  15. On ne tient pas un fer à repasser quand on taquine la veuve Poignet.
    Zorglub

    RépondreSupprimer
  16. J'aime beaucoup le concept du concours !
    J'y réfléchis et repasse si un truc me convainc !

    RépondreSupprimer
  17. Il fallait bien que je tente un truc :
    "Qui perd son bilboquet le jeudi délivrera Marty au solstice"

    RépondreSupprimer
  18. (C'est énorme toute ces propositions!)

    RépondreSupprimer
  19. Sympa le concours. On voit que certains ont l'esprit bien tordu ;)
    "On n'offre pas sa serviette à un Vogon avant qu'il ait tamponné tous les formulaires."

    RépondreSupprimer
  20. Je ne peux résister :
    "Un canard dans un café n'est pas un palmipède intoxiqué à la caféine."

    RépondreSupprimer
  21. Pas évident mais marrant comme concours ^^
    Qui mange un leprechaun au pied de l'arc-en-ciel vole la caravane du tour de France dans l’œil du voisin :P

    RépondreSupprimer
  22. Je suis incapable d'être aussi créative, mais je poste ici pour dire combien je me régale à la lecture de ces proverbes barrés. C'est vraiment magique.
    Merci de l'excellente idée, Lune, et que ton amoureux s'amuse bien !

    RépondreSupprimer
  23. Un moineau dans la main vaut mieux qu'un poil de cul de nain...

    RépondreSupprimer
  24. bonjour, merci pour ce concours. je suis fan des publications de chez Mirobole et celui-ci n'est pas encore arrivé dans ma biblio alors je tente volontiers ma chance !
    voici ma proposition :
    "Si tu manges les poux d'une fenêtre en joie, méfies toi du tonnerre qui s'abat sur sa cacahuète"

    RépondreSupprimer
  25. Bon je ne suis pas douée pour ce genre de concours...

    Ma contribution : On ne porte pas son T-Shirt Dolorean de bon matin sans avoir la chanson "Back in Time" dans la tête. En boucle.

    (true story, ce matin :3)

    RépondreSupprimer
  26. Concours terminé, merci de vos participations originales !

    RépondreSupprimer
  27. Le père noël me l'a offert pour mon plaisir ;-)

    RépondreSupprimer
  28. Moi aussi je suis tombé sous le charme ;-)
    http://naufragesvolontaires.blogspot.be/2016/03/l-autre-ville-michal-ajvaz.html

    RépondreSupprimer

Pages vues